Currently browsing: Marques

digital fashion

L’essor de la mode numérique : un nouveau domaine pour les droits d’auteur communautaires ?

L’industrie de la mode passe de l’analogique au numérique. Cette évolution est due à la demande croissante de durabilité et à l’influence de l’industrie du jeu. La pandémie de COVID-19 a accéléré le processus en obligeant l’industrie de la mode à s’adapter à la distanciation sociale . Si l’utilisation et la vente de la mode numérique crée un certain nombre d’opportunités pour les marques de mode, elle ouvre également la porte à de nouveaux litiges concernant les droits de propriété intellectuelle attachés à ces produits numériques, en particulier les droits de conception.

Non-Conventional Trademarks: the senses

Marques non-conventionnelles : les marques qui stimulent les sens

La protection des marques est un élément inestimable de la protection de la propriété intellectuelle des entreprises. Tout d’abord, , la protection des marques a une forte valeur patrimoniale. Deuxièmement, une marque est le point de référence du consommateur dans un monde vaste, innovant et concurrentiel qui se développe rapidement. Une marque est reconnaissable et crée la confiance. Elle garantit qu’un consommateur choisira en toute connaissance de cause un produit ou un service d’une entreprise plutôt que d’une autre. L’investissement dans les marques est donc inextricablement lié au succès économique des entreprises.

L’intelligence artificielle & responsabilité

L’intelligence artificielle (“IA”) est souvent associée au progrès, à la croissance et aux améliorations technologiques. Elle a le potentiel de transformer les entreprises, mais que se passe-t-il si quelque chose tourne mal ? Qui est responsable si quelque chose ne va pas avec un système d’IA ? Le système d’IA lui-même doit-il être tenu responsable de ses résultats ? Ou faut-il se tourner vers le producteur du système, voire l’utilisateur ?

Protection des marques de cannabis dans l’UE – Ne “choquez” pas le public !

La légalisation des produits du cannabis agite le débat public depuis des décennies. Plusieurs États américains ayant adopté une approche plus libérale à l’égard des produits verts, en particulier pour un usage médical ou thérapeutique, les ganjapreneurs sont prêts à prendre leur part du marché (légal) du cannabis et de ses dérivés, des huiles aux produits comestibles. La même chose se passe de l’autre côté de l’océan, dans plusieurs États membres de l’Union européenne..